Les Noëls des provinces de France

Nadine CRETIN

15 x 21 - 176 pages - ISBN : 2-910352-59-2 - Bibliographie - 9,50 e                                                         

Index classé par régions :

Alsace — Aquitaine — Auvergne — Bourgogne — Bretagne Centre — Champagne-Ardenne — Corse — Franche-Comté

Ile-de-France — Languedoc-Roussillon — Limousin — Lorraine  Midi-Pyrénées — Nord-Pas-de-Calais — Normandie

Pays de la Loire — Picardie — Poitou-Charentes

Provence-Alpes-Côte d'Azur — Rhône-Alpes

Plan du livre


   AVANT PROPOS


I — L’AVENT : LUMIÈRES, VÉGÉTATION, ESPOIR

    1 — L’AVANT

            Histoire

    2 — LES LANTERNES ET LES TOURNÉES D’ENFANTS

            Halloween

            Autres tournées aux lanternes

            La Saint-Martin

            Les enfants passeurs

            Comptines et formulettes

    3 — UNE PÉRIODE D’ATTENTE JOYEUSE

            Le calendrier de l’Avent

            Les illuminations de Noël

            La Fête des Lumières de Lyon, le 8 décembre

            Les sonneries de cloches

            Le sapin et les couronnes

            Les couronnes de l’Avent

            Les marchés de Noël

            Les vitrines animées

            L’esprit de Noël : la générosité

            Les biscuits de Noël

            Les présages de prospérité

            Le blé de la Sainte-Barbe

            Autres présages

    4 — LA CRÈCHE

            Histoire

            Les santons


II — LES PERSONNIFICATIONS DE L’HIVER

    1 — SAINT NICOLAS ET LE PÈRE FOUETTARD

            Le généreux saint Nicolas et le menaçant Père Fouettard

    2 — D’AUTRES GENEREUX DISTRIBUTEURS

            Le Christkindle, la Dame de Noël ou l’Ange de Noël

            Le Petit Jésus

            Des distributeurs de cadeaux âgés

            Le Père Chalande

            L’Olentzero

            Le Père Janvier et le « Bonhomme l’année »

            La Chauchevieille

            La Tante Arie

    3 — LE PÈRE NOËL

    4 — LES CADEAUX

            La valeur augurale des étrennes

            Les cadeaux alimentaires


III — LA NATIVITÉ

    1 — LA MESSE DE MINUIT

            Histoire

            Les jeux liturgiques

            L’offrande des bergers

            Les crèches vivantes

    2 — LES NOËLS

    3 — LES SPECTACLES PROFANES AUTOUR DE LA NATIVITE

            Les crèches publiques

            La Crèche bisontine

            Les Pastorales provençales


IV — JOIE ET PAIX DANS LES FAMILLES

    1 — LA NUIT SURNATURELLE

            A l’étable, la nuit de Noël

    2 — LA BÛCHE

            Un cérémonial domestique

            Feux de joie, flambarts et failles

    3 — LE RÉVEILLON

            L’abondance prometteuse d’abondance

            Des mets spéciaux et symboliques

            Le porc

            Les volailles

            Les légumes

            Le pain et les desserts

            Les fruits

            Les Treize Desserts provençaux

            Les jeux de Noël


V — DE NOËL À L’ÉPIPHANIE : LES DOUZE JOURS

    1 — DES JOURS DIFFÉRENTS

            La Saint-Étienne, le 26 décembre

            Le monde à l’envers

            Les Saints-Innocents, le 28 décembre

            Fêtes des Fous

    2 — LE NOUVEL AN

            Les aguilannées

            Les jeunes gens

            Petits gâteaux spéciaux

            La Pastorale de Viella (Gers)

            Le soir de la Saint-Sylvestre

            Le gui

            Les divinations et les jeux de hasard

    3 — L’ÉPIPHANIE

            Les Rois Mages

            D’autres jeux liturgiques à l’Étoile

            Les tournées à l’étoile

            Le partage de la galette : Le Roi boit !

            La fève

            La couronne

            Le cadeau des boulangers-pâtissiers

            La Part à Dieu

    4 — LA CHANDELEUR (2 février)

            « A la Chandeleur, l’hiver s’apaise ou prend vigueur »


    CONCLUSION

Chez des écrivains comme

Pier Paulo Pasolini et Dario Fo,

on constate, malgré des langages,

des idées et des perspectives bien différentes,

une même volonté de valoriser la culture

et les traditions populaires.

« Si l’on veut trouver certains aspects vivants de la Grèce antique, il ne faut pas les chercher dans les monuments, ni même dans les lieux, mais dans telle façon d’être ou de vivre, dans une tradition, une fête, parfois même un conte. »

Jacques Lacarrière,

Entretien avec Jacques Jaubert, 1980.

Chercheur indépendant spécialisé en anthropologie religieuse,

membre de la Société d’Ethnologie française,

Nadine Cretin est docteur en histoire (EHESS).

Elle étudie en particulier les origines et les manifestations

des fêtes et traditions occidentales.

Ce livre est le quatrième qui concerne plus particulièrement la fête de Noël.

Les traditions que nous connaissons à Noël en France sont quasiment uniformes depuis la seconde moitié du xxe siècle – même Père Noël, même menu du réveillon, mêmes chants… –, mais pourtant chaque province de France avait autrefois sa propre identité. Leurs racines puisent pour la plus grande part parmi diverses coutumes inspirées, dès les temps préchrétiens, par les Douze Jours au moment du solstice d’hiver dans l’hémisphère Nord. Dans ces traditions de Noël, on lit l’espoir du retour de la chaleur et de la lumière, d’une reprise de la végétation, de la prospérité et de la fécondité…